Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
12.08.2015
Un été avec les phtalates (5) : dans les loom bands ... et donc les rainbow looms

Nous vous informons régulièrement sur les notifications du site RAPEX qui concernent les jouets vendus sur marché européen et contaminés par des substances chimiques dangereuses/indésirables. Cette semaine le site RAPEX illustre ce problème avec les rainbow looms.

Des phtalates dans des "loom bands"
Ce mois-ci, les inspecteurs de l’équivalent britannique de notre DGCCRF (pratiques commerciales) ont découvert lors d’un contrôle de routine sur la sécurité des jouets qu’un magasin commercialisait un type de bijoux populaire pour enfants, des loom bands qui servent à fabriquer les rainbow looms si populaires chez les enfants : ils contenaient des niveaux de phtalates plus élevés que ceux autorisés par la loi.

Les propriétés indésirables des phtalates
Ce groupe de substances chimiques, largement utilisées pour assouplir les plastiques, est réglementée par REACH en raison de ses effets potentiels sur la santé humaine. De nombreuses études ont prouvé les propriétés reprotoxiques, perturbatrices du système endocrinien et cancérigènes d’un certain nombre de phtalates. Certains sont autorisés en très petites quantités. Cependant, tous les phtalates sont interdits dans l’Union européenne dans les jouets destinés aux enfants de moins de trois ans qui peuvent être mis en bouche. Les experts ont prouvé que placé dans la bouche en contact prolongé, un objet qui contient des phtalates, peut entraîner une libération des substances qui dépasse les normes de sécurité admises dans l’UE. Des effets sur le foie et les reins sont suspectés.

La vente de jouets dangereux a des conséquences
La source des produits saisis est inconnue, par conséquent l’entreprise n’a pu vérifier la conformité juridique. Le commerçant a pourtant été condamné à une amende pour violation du règlement REACH et a reçu une absolution conditionnelle de 12 mois. Les jouets restants ont été confisqués. Ce n’est pas la première fois que les bandes de métier à tisser mettent la santé d’utilisateurs en danger. L’année dernière des pendentifs qui faisaient partie du produit ont été retirés de nombreux magasins à travers le Royaume-Uni après le constat du Birmingham Assay Office, qui teste indépendamment des accessoires de mode et de bijoux, qui a détecté des concentrations de deux phtalates interdits en quantité variable, allant de 1 à 40% (la loi de l’UE permet un limite légale de 0,1%).

Les deux cas montrent bien que les contrôles officiels réguliers sont importants et peuvent effectivement conduire à une diminution ou, idéalement, une élimination des produits dangereux des rayons des magasins.

Source : West Sussex County Times

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014