Suède : la coiffure, une activité professionnelle qui peut exposer à des produits interdits ?
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Suède : la coiffure, une activité professionnelle qui peut exposer à des produits interdits ?
05.11.2014
Suède: la coiffure, une activité professionnelle qui peut exposer à des produits interdits?

Automne puis hiver, autant de saisons pendant lesquelles on peut être tenté-e de changer de couleur de cheveux, pour se remonter le moral ou simplement changer de tête, les femmes peuvent y être invitées pour affronter "la griseur de l’hiver"... ce geste est-il pour autant anodin ? Les colorations vendues dans le commerce présentent la liste obligatoire des ingrédients et sont livrées avec un matériel de protection pour l’application (gants jetables notamment) et des instructions précises ; Du côté des professionnels, qu’en est-il des expositions ? En Suède, une étude de l’Université Lund publiée en juin a soulevé de nombreuses questions.

2 amines interdites retrouvées dans des échantillons sanguins de coiffeurs
Il s’agit de l’ortho-toluidine et de la méta-toluidine (aussi appelée amino-1-méthylbenzene), qui sont interdits dans les cosmétiques en Europe : les toluidines, leurs isomères, leurs sels et leurs dérivés halogénés ou sulfonés apparaissent ainsi à la ligne 32 de l’annexe II du règlement européen cosmétiques 1223/2009, dans la liste des substances interdites dans les cosmétiques dans l’UE. Une équipe de l’université Lund dirigée par Gabriella Johansson a mesuré les niveaux de 8 substances chimiques cancérogènes possibles dans le sang de près de 300 coiffeurs/coiffeuses, 32 utilisateurs réguliers de teintures et 60 personnes qui n’en avaient pas utilisé depuis 1 an.

Résultats : variations des 2 composés selon la fréquence des colorations claires permanentes et permanentes réalisées
Les chercheurs ont découvert que les niveaux de o-et m-toluidines augmentaient chez les coiffeurs-euses selon le nombre de colorations claires permanentes et permanentes réalisées par semaine. Selon les chercheurs : "Les coiffeurs/euses qui utilisent des colorations permanentes claires, d’autres colorations permanentes et des permanentes semblent plus exposés aux o- et m-toluidines, comme le montre l’association existant entre le nombre d’applications réalisées et les niveaux retrouvés".

Des composés mis en cause dans le cancer de la vessie... normalement retirés du marché
Au fil des ans, les soupçons portant sur certains ingrédients des teintures pour cheveux en matière de risques de cancer de la vessie se sont multipliés, aboutissant au retrait du marché des amines aromatiques classées cancérogènes. Pourtant, malgré cette interdiction, un achat fait au hasard en Suède a montré que des colorations permanentes contenaient des o- et m-toluidines. Les chercheurs recommandent donc de mener des études ultérieures pour identifier les sources d’exposition à ces composés dans les produits utilisés par les coiffeurs/coiffeuses" (conclusions parues dans Occupational and Environmental Médicine)

L’avis de Nesting : le problème recoupe au moins 3 point importants à traiter dans les politiques de santé publique actuelle : les expositions professionnelles à des produits dangereux - avec éventuellement des décalages entre protection du public et protection des professionnels ? - WECF a participé à une table-ronde sur le sujet, organisée par EELV le 13 octobre dernier (35’40’’) ;
autre point également soulevé : la période de latence des maladies telles que les cancers et les facteurs multiples qui sont à leur origine : les professionnels mènent un parcours du combattant pour tenter de faire reconnaître leurs maladies, quand elles sont inscrites au tableau des maladies professionnelles.
Enfin, la mise en œuvre des réglementations : une interdiction pour porter ses fruits doit être suivie d’effets sur le terrain. En matière de substances chimiques, si complexes, nombreuses et bien cachées ! il faut des moyens de mise en œuvre adaptés (phase de mise en conformité, de suivi, de contrôle, moyens coercitifs si besoin). Tout cela nous amène plus profondément à douter de ce modèle du tout chimique qui nous environne.

Source : ChemicalWatch, juin 2014

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014