Substances perfluorées dans les emballages alimentaires : le Danemark veut agir
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Substances perfluorées dans les emballages alimentaires : le Danemark veut agir
08.02.2019
Substances perfluorées dans les emballages alimentaires: le Danemark veut agir

Au Danemark, les autorités en charge de la sécurité alimentaire et vétérinaire examinent les possibilités d’interdiction nationale de tous les composés organiques fluorés dans les emballages alimentaires en papier et carton. Cette interdiction est motivée par les risques pour la santé et l’environnement que représentent ces composés. Le Danemark pourrait devenir le premier pays au monde à interdire ces composés dans les emballages alimentaires.

Composés perfluorés et santé : quelles raisons de s’inquiéter ?

  • Le ministère danois de l’environnement et l’alimentation évoque dans un communiqué des composés persistants qui pour certains s’accumulent chez l’humain et l’animal, et sont également suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, cancérogènes ou néfastes pour le système immunitaire.
  • L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a rendu récemment une évaluation des risques des composés perfluorés PFOS et PFOA - les plus étudiés d’une famille de plus d’une centaine de molécules - estiment que les doses tolérables pour l’être humain sont bien plus faibles que celle préconisées auparavant.
  • Le ministre danois lui, ne voit rien de rassurant dans cette évaluation, et évoque pour justifier une interdiction d’autres composés perfluorés qui pourraient être plus dangereux que ce qui est communément admis.
  • L’Agence danoise de sécurité alimentaire déconseille l’usage de composés perfluorés dans les emballages alimentaires depuis longtemps. En 2018, des inspecteurs danois avaient trouvé ces composés dans des emballages en papier de préparations pour gâteaux.

Quelle réglementation à l’heure actuelle ?

  • La règle est simple : en l’absence de législation harmonisée au niveau de l’UE, ce sont les règles nationales qui s’appliquent. Par ailleurs, une fois la législation européenne adoptée, les Etats membres ont la possibilité d’invoquer des "clauses de sauvegarde" pour interdire ou restreindre l’usage d’un produit qu’ils jugent dangereux pour la santé (il faut donc justifier l’interdiction).
  • La réglementation sur les emballages alimentaires de l’UE est floue en la matière, et quelque peu vieillissante : elle a 42 ans. Une évaluation de ses dispositions est menée par la Direction Générale (DG) Santé et Sécurité Alimentaire de la Commission européenne.
  • Les dispositions applicables aux emballages plastiques ne le sont pas pour d’autres, et se fortes disparités existent entre les Etats membres, qui ont chacun adopté des mesures spécifiques, en l’absence de précision dans la loi européenne. Des ONG ont dénoncé une réglementation "lacunaire", tandis que des experts internationaux sont favorables à une interdiction ou restriction des composés perfluorés dans les emballages en carton ou en papier.

source : ChemicalWatch, Denmark targets ban on all fluorinated chemicals in FCMs, 6th February 2019

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014