Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
27.07.2015
Protégez-vous du soleil mais aussi de certains produits solaires !

Il est conseillé d’appliquer des produits solaires pour empêcher les dangereux rayons UV d’endommager notre peau et de développer un cancer de la peau : bien sûr il est indispensable de se protéger du soleil, notamment en évitant l’exposition aux heures les plus chaudes, en adoptant des vêtements plus couvrants, etc. Toutefois, selon les chercheurs, certains produits solaires contiennent potentiellement des substances perturbant le systèmes endocriniens qui peuvent être responsables d’un dommage moins visible sur l’organisme, mais tout aussi important : une diminution de la qualité du sperme.

Danemark : données récentes sur la qualité du sperme chez des hommes jeunes
Les premières alertes sur la baisse de la qualité du sperme sont issues des travaux du Pr Niels Skakkebaek de l’Université du Danemark. Alors Directeur de recherche à l’Hôpital Universitaire de Copenhague, il avait constaté une baisse de 50% de la qualité du sperme au cours des 50 dernières années et une augmentation de 400% des cas de stérilité et de cancer des testicules au cours des 60 dernières années (voir notamment le documentaire Mâles en péril, Sylvie Gilmain et Thierry de Lestrade, 2007). Aujourd’hui une étude danoise, menée par le Dr Niels Jorgensen, du Départment de la Croissance et la Reproduction du Rigshospitalet (Copenhague) auteur d’une étude de 15 ans sur 5000 hommes âgés de 19 ans en moyenne, montre que 15% ont un sperme de très mauvaise qualité, ce qui pourrait nécessiter le recours à des méthodes de lutte contre l’infertilité, tandis que 25% ont une qualité de sperme jugée bonne, les autres étant considérés comme soufrant d’un retard de paternité. Les chercheurs sont préoccupés par le rôle que peuvent jouer des expositions du quotidien dans la survenue de ces pathologies. Parmi lesquelles des crèmes ou lotions telles que la crème solaire. Cependant, les produits solaires ne sont pas les seuls à blâmer:d’autres produits tels que les cosmétiques, aliments, vêtements et ustensiles de cuisine peuvent contenir des perturbateurs endocriniens qui perturbent et inhibent la production de testostérone.

Source : Telegraph.co.uk

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014