Maquillages pour enfants : des substances indésirables dont des perturbateurs endocriniens retrouvés
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Maquillages pour enfants : des substances indésirables dont des perturbateurs endocriniens retrouvés
14.02.2018
Maquillages pour enfants: des substances indésirables dont des perturbateurs endocriniens retrouvés

crédit photo : MAXPPP - visible sur le site de France Info

Le magazine 60 Millions de consommateurs vient de publier une étude sur des substances indésirables présentes dans des maquillages pour enfants. L’étude a été relayée dans la presse à plusieurs reprises. Pour WECF, rien d’étonnant, puisque les produits de maquillage, y compris destinés aux enfants, peuvent encore contenir pour certains des traces de substances indésirables.

Un produit cosmétique pour enfant n’est pas un jouet, et pas soumis à la même réglementation

  • Premier point : quelle est la réglementation applicable aux sets de cosmétiques pour enfants ? Ces produits sont des cosmétiques soumis à un étiquetage et à une composition qui doit respecter le règlement cosmétiques. En effet, un cosmétique est " toute substance ou mélange destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles."
  • Par rapport à des jouets, on peut y voir l’avantage d’un étiquetage détaillé. En revanche, ils ne sont pas soumis à l’ensemble des règles applicables aux jouets, puisqu’ils n’en sont pas. La frontière est parfois difficile à déterminer. Il semble qu’au moins un produit parmi ceux examinés ne donne pas d’indications sur sa composition. A partir de quel âge ces produits sont-ils autorisés ? Là encore, de manière surprenante, certains coffrets sont étiquetés comme utilisables dès 3 ans : c’est tout de même beaucoup trop tôt, d’autant que les enfants vont ingérer ces produits !

Les substances retrouvées et leurs risques

  • Une palette de maquillage destinée aux plus de 6 ans contient du phénoxyéthanol, un conservateur, toxique pour le foie et le sang et dont la concentration est limitée à 0,4% dans les cosmétiques destinés aux moins de 3 ans. Pour les produits destinés au siège pour les moins de 3 ans, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a recommandé une interdiction. A partir de 3 ans, c’est une autre histoire : la concentration est de 1%.
  • Deux produits (ombres à paupières et fards à joue) contiennent du propylparabène. Le propylparabène est interdit dans les produits sans rinçage destinés au siège des moins de 3 ans, en raison de son impact de perturbateur endocrinien suspecté.
  • Un gloss contient quant à lui de l’octocrylène, un filtre UV mis en cause dans des allergies , qui est autorisé à hauteur de 10% dans les cosmétiques à ce jour.

sources :
https://www.francetvinfo.fr/replay-...

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014