Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
20.07.2016
Malte, bientôt le 1er pays de l'UE à interdire le glyphosate?

En matière de santé environnementale, Malte est sur le point de devancer les autres Etats membres de l’Union européenne dans le dossier du glyphosate. Alors que la Commission européenne a finalement prolongé de 18 mois l’autorisation de mise sur le marché du glyphosate - sans majorité qualifiée des Etats-membres - c’est maintenant au niveau national que des mesures peuvent être prises pour éliminer au plus vite l’exposition des populations à cette substance classée cancérogène probable par le Centre International de Recherche sur le Cancer.

2 pays seulement ont voté contre l’autorisation du glyphosate : Malte et la France
Lors du vote le 24 juin en comité d’appel, 2 Etats ont voté contre l’autorisation du glyphosate : Malte et la France. 7 autres Etats se sont abstenus : l’Allemagne, l’Italie, le Portugal, l’Autriche, le Luxembourg, la Bulgarie et la Grèce. En l’absence de majorité qualifiée, la Commission européenne aurait donc tout à fait pu décidé de ne pas renouveler la substance. Pourtant, elle a autorisé un renouvellement pour 18 mois, dans l’attente d’un avis que rendra l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). L’Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a quant à elle estimé improbable que le glyphosate soit cancérogène, mais le raisonnement scientifique à l’appui de ses conclusions a fait l’objet de fortes contestations. Les Etats membres ont tenu à restreindre quelque peu le régime d’autorisation, en demandant une enquête plus poussée lors de l’usage du glyphosate en période de pré-récolte et en minimisant son usage dans des lieux tels que les aires de jeux et les parcs publics.

Malte prend de l’avance sur les autres pays de l’UE
Le ministre de l’environnement maltais a annoncé avoir lancé les procédures pour interdire la substance, classé cancérogène probable pour l’être humain par le Centre International de Recherche sur le Cancer (OMS).
A Malte, environ 25 localités ont déjà interdit l’usage du glyphosate. Les députés sont unanimement en faveur de l’interdiction.

Et la France : va t-elle suivre les traces de Malte ?
En France, des villes ont déjà abandonné les pesticides : ainsi, elles ont également renoncé au glyphosate. C’est le cas par exemple de la ville d’Annemasse (Haute-Savoie), où sont situés les locaux de WECF France. Par contre, dans une "ville sans pesticides", il est très courant que des copropriétés, particuliers et autres acteurs que la municipalité continuent à utiliser du "glypho" ce si bon "phyto" (les petits noms du glyphosate et des pesticides). Ainsi, la pollution par les résidus dans les sols et dans l’air lors des pulvérisations n’épargne pas les populations et les écosystèmes : seule une interdiction de commercialisation peut répondre à la dangerosité de la substance. Générations Futures, ainsi que l’ONG FoodWatch et la Ligue contre le Cancer ont adressé le 28 juin un courrier aux ministères de l’agriculture, de l’environnement et de la santé demandant à la France d’interdire la commercialisation de la molécule. WECF France soutient cette demande.

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014