La pollution de l'environnement causerait 12,6 millions de décès par an selon l'OMS
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
La pollution de l'environnement causerait 12,6 millions de décès par an selon l'OMS
21.03.2016
La pollution de l'environnement causerait 12,6 millions de décès par an selon l'OMS

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publier la deuxième édition de son rapport " Prévenir la maladie grâce à un environnement sain : une estimation de la charge de morbidité imputable à l’environnement". La première édition date d’il y a 10 ans. Elle estime (pour l’année 2012) à 12,6 millions le nombre de décès liés au fait d’avoir vécu ou travaillé dans un environnement insalubre, soi 25% des décès au niveau mondial. Les divers facteurs de risques (pollutions de l’air, eau, sols, substances chimiques, changement climatique, etc.) sont liés à une centaine de pathologies.

Un environnement sain pour une bonne santé
Le Dr Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS a rappelé que « la santé de la population passe par la salubrité de l’environnement ». Si le nombre de décès liés aux maladies infectieuses (paludisme, maladies diarrhéiques par ex.) est en baisse, ce sont les chiffres des maladies non transmissibles (AVC, cancers, affections respiratoires chroniques, cardiopathies, etc.) qui inquiètent. Le Dr Maria Neira, Directrice du Département Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé de l’OMS, estime quant à elle qu’ « Il faut investir d’urgence dans des stratégies destinées à réduire les risques environnementaux dans nos villes, nos logements et nos lieux de travail ».

Enfants et personnes âgées parmi les plus exposés
Ce sont les enfants de moins de 5 ans et les sujets âgés de 50 à 75 ans qui sont les plus exposés. Chaque année, une meilleure gestion de l’environnement pourrait sauver 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans et 4,9 millions de personnes âgées de 50 à 75 ans.

Le rapport en chiffres
Dans le monde, les pays à faible ou moyen revenu sont les plus touchés. Ils concentrent par exemple pour la région Sud-Est et du Pacifique occidental la plus forte charge de morbidité liée à l’environnement, avec un total de 7,3 millions de décès dont la plupart sont attribuables à la pollution de l’air intérieur et de l’air extérieur. Dans la région Europe de l’OMS (53 pays), ce sont 1,4 million de décès qui seraient dus à la pollution de l’air chaque année. La grande majorité des décès liés à l’environnement sont dus aux maladies cardiovasculaires, on identifie notamment :
pour les AVC, 2,5 millions de décès par an, pour les cancers 1,7 million de décès par an et pour les affections respiratoires chroniques – 1,4 million de décès par an.

Agir pour prévenir les décès liés à l’environnement
Le rapport recommande l’utilisation de technologies et de carburants propres pour la préparation des repas ou encore l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à des moyens d’assainissement adéquats. La réduction du tabagisme et du tabagisme passif tout comme l’amélioration de la circulation en ville et de l’urbanisme, ainsi que la construction de logements économes en énergie font aussi partie des recommandations.

Exemples de bonnes pratiques : la ville de Curitiba au Brésil
De nombreuses villes dans le monde mettent déjà en œuvre quelques-unes de ces mesures rentables. La ville de Curitiba, au Brésil, a consenti de lourds investissements pour l’amélioration des bidonvilles, le recyclage des déchets et un système de “bus rapide”, qui connaît un grand succès, autour duquel sont aménagés des espaces verts et des allées piétonnières afin d’encourager la population à se déplacer à pied et à vélo. Bien que la population ait été multipliée par cinq au cours des 50 dernières années, les niveaux de pollution de l’air y sont comparativement plus faibles que dans d’autres villes dont la croissance est rapide, et l’espérance de vie y est supérieure de deux ans à la moyenne nationale.

pour en savoir plus :

L’infographie avec les chiffres du rapport
Le communiqué de l’OMS suite à la parution du rapport

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014