Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
20.03.2010
L'exposition prénatale au Bisphénol A favoriserait la survenue d'asthme

Bisphénol A - BPA, ça vous dit quelque chose ? La substance fait encore parler d’elle : la prévalence croissante de l’asthme chez les enfants pourrait être liée à des effets immunologiques dus à une exposition à des contaminants environnementaux tels que les œstrogènes environnementaux.

Des chercheurs de l’Université Médicale du Texas viennent d’établir que l’exposition au BPA de souris en période prénatale favorisait la survenue d’asthme.

Objet de l’étude
Le constat des chercheurs : In vitro, plusieurs œstrogènes environnementaux accentuent la production de médiateurs chimiques allergiques.
Leur hypothèse : les œstrogènes environnementaux favorisent la sensibilité allergique ainsi que les inflammations et la réactivité des bronches.
Contenu de l’étude : Exposition de souris en période pré-ou néonatale à un œstrogène environnemental ubiquitaire, le BPA et évaluation de la réponse des petits des souris en termes de sensibilité allergique et de conditions des bronches

Méthodologie
souris exposées : certaines souris en période de gestation ont reçu 10 microgrammes/mL de BPA dans leur eau sur une période allant d’une semaine avant la conception jusqu’à la fin de la période de lactation - cette dose a été choisie car elle résulte en une charge corporelle de BPA similaire à celle que l’on constate chez l’homme actuellement
Un échantillon de souriceaux a été exposé à de l’OVA (une glycoprotéine présente dans le blanc d’œuf) à une dose en-dessous de celle considérée comme induisant une sensibilité allergique.

Résultats
Les souriceaux sensibilisés à l’OVA nés de mères exposées au BPA avaient une plus grande sensibilité allergique et des inflammations et une réactivité plus importante au niveau des bronches, que les souriceaux nés de mères non exposées au BPA.

Conclusions
Pour les chercheurs, l’étude montre qu’il faut prendre dûment en considération l’impact possible des œstrogènes environnementaux sur le développement immunitaire normal et sur le développement et la morbidité des maladies immunologiques telles que l’asthme. De plus amples études sont nécessaires pour déterminer les mécanismes cellulaires et moléculaires qui sous-tendent ces effets au cours de fenêtres critiques de développement et pour identifier des approches pour éviter les expositions aux œstrogènes environnementaux ou réduire leurs effets : il faut mener des études épidémiologiques à grande échelle sur l’effet de la charge corporelle de BPA des mères sur les risques de l’enfant de développer de l’asthme.

source : Maternal Bisphenol A Exposure Promotes the development of experimental Asthma in Mouse Pups, Terumi Midoro-Horiuti, Ruby Tiwari, Cheryl S. Watson, Randall M. Goldblum, Department of Pediatrics, Child Health Research Center, and, 2 Department of Biochemistry and Molecular Biology, University of Texas Medical Branch, Galveston, TX, USA http://ehp03.niehs.nih.gov/article/fetchArticle.action?articleURI=info%3Adoi%2F10.1289%2Fehp.0901259

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014