Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
26.08.2013
L'alimentation, première source du phtalate DEHP

C’est l’institut allemand d’évaluation des risques qui l’affirme dans une étude parue en mai 2013 : l’alimentation serait la première source d’absorption de DEHP, un phtalate - assouplissant du plastique, dont on trouve des traces à la fois dans l’environnement et les urines chez l’être humain. Soupçonné d’atteintes à la reproduction et au développement de l’enfant, le DEHP est interdit dans tous les jouets et dans les cosmétiques.

DEHP : les jeunes enfants plus exposés que les adultes
L’étude montre que les doses absorbées sont minimes, et "en règle générale ne présentent pas de risques pour la santé". Pour les jeunes enfants, la quantité absorbée est plus élevée du fait des poussières domestiques et des objets qu’ils mettent à la bouche qui contiennent également des traces de DEHP.

Dose absorbée en dessous de la "DJA" ("dose journalière acceptable")
L’EFSA, Autorité européenne de sécurité des aliments, a établi une DJA pour le DEHP à 0,5 microgramme par kilo de poids corporel : absorber cette quantité de DEHP chaque jour tout au long de sa vie ne doit donc selon elle pas entraîner de conséquence néfaste pour la santé. En Allemagne les jeunes et les adultes absorbent en moyenne entre 13 et 21 microgramme de DEHP par kilo de poids corporel. On est donc en-dessous de 50... mais il y a un hic : 1% des consommateurs allemands seraient au-dessus des 50 microgrammes. D’ailleurs, quid des expositions cumulées à plusieurs phtalates qui feraient exploser la DJA ?

Aliments contaminés en DEHP
Tous les aliments de base comme la viande, les produits laitiers, les graisses, les céréales, fruits et légumes peuvent contenir des traces de DEHP. On trouve en moyenne plus de DEHP dans des produits transformés (mayonnaise, plats cuisinés, plats en conserve par exemple) que dans les produits frais. C’est au cours des opérations de transformation ou par contamination de l’emballage que le DEHP pénètre dans les aliments.

A partir de 2015 le DEHP ne sera plus autorisé dans la fabrication des produits de consommation. C’est une mesure prévue par le règlement REACH sur les produits chimiques. Mais plusieurs dérogations à cette interdiction ont été demandées auprès de l’Agence européenne des produits chimiques. Affaire à suivre.

Source : Etude du BfR, Institut fédéral d’évaluation des risques, mai 2013

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014