Glyphosate : 6 pays exigent des alternatives
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Glyphosate : 6 pays exigent des alternatives
08.01.2018
Glyphosate: 6 pays exigent des alternatives

Alors que les Etats membres et la Commission européenne ont décidé en décembre dernier de renouveler l’autorisation de l’herbicide glyphosate pour 5 ans, 6 pays ont adressé à la Commission un courrier, la pressant de préparer un plan de sortie du glyphosate dès maintenant.

6 pays membres de l’UE demandent un plan de sortie du glyphosate
Dans un courrier du 19 décembre, les représentants de 6 pays interpellent le Commissaire européen à la santé Vytenis Andriukaitis, et le Vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans.
Les représentatns de la France, la Belgique, Malte, le Luxembourg, la Slovénie et la Grèce s’appuient sur la position du Parlement européen qui a demandé une interdiction totale de l’herbicide, et sa restriction immédiate pour les usages de dessiccation des céréales en période de pré-récolte ou des usages comme désherbant. Ils rappellent que leurs pays sont favorables à l’interdiction de ces usages, qui sont les sources principales de résidus dans l’alimentation.
Lors du vote de mi-décembre, plusieurs autres pays s’étaient également opposé au renouvellement du glyphosate pour 5 ans : l’Autriche, l’Italie, la Croatie et Chypre. C’est notamment la position de l’Allemagne qui avait fait pencher la balance en faveur du renouvellement pour 5 ans.

Les demandes des 6 pays
Précisément, les 6 pays exigent différentes mesures de la part de la Commission :

  • la préparation d’un plan de sortie du glyphosate,
  • une étude pour identifier et rendre disponible à tous les acteurs les alternatives possibles (mécaniques, chimiques, biologiques) pour les principaux usages agricoles du glyphosate,
  • de nouvelles études de la part des agences de l’UE (ECHA et EFSA) sur la cancérogénicité du glyphosate, avec la prise en compte du travail des agences nationales et de l’OMS-CIRC,
    Plus généralement, les ministres rappellent à la Commission européenne son engagement à réformer et améliorer la transparence des procédures d’évaluation des produits chimiques dans l’UE, engagement pris lors de son argumentation expliquant le refus d’avaliser une interdiction totale du glyphosate demandée par plus d’un million de pétitionnaires dans toute l’UE.

La France, s’est elle donné 3 ans pour sortir du glyphosate, soit fin 2020.

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014