Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
10.09.2010
France: une étude sur l'exposition des nouveaux-nés à certains perturbateurs endocriniens

Les données françaises sur les impacts des expositions à des perturbateurs endocriniens in utero et à travers le lait maternel sont rares. Une étude récente menée à Nice lève un bout du voile.

L’étude
L’étude réalisée est une étude prospective menée sur 84 échantillons de cordon ombilical et 69 échantillons de lait maternel de 86 femmes allaitant des enfants en bonne santé dans 2 maternités du Sud de la France entre 2002 et 2005.
Les tests ont porté sur 15 substances, parmi lesquelles le DDE, 7 PCB, le dibutylphtalate et son dérivé le mBP, l’HCB et le lindane.

On ne présente plus les PCB, un large groupe de polluants organiques persistants (POPs) qui sont bioaccumulables et contaminent l’environnement, tout comme les organismes vivants. Le DDE est un métabolite du DDT, ce pesticide interdit et identifié comme l’un des premiers POPs. Quand au DBP, le dibutylphtalate, il est au nombre de ces assouplissants du plastique d’ores et déjà interdits dans tous les jouets mais encore présents dans d’autres produits. Le lindane est un insecticide organochloré et tout comme le HCB (hexachlorobenzène) il est classé POP.

Les résultats de l’étude

  • Tous les cordons ombilicaux et les laits maternels étaient contaminés par l’une ou plusieurs des substances. Par rapport à d’autres zones géographiques, l’exposition était cependant plutôt dans la fourchette basse.
  • Le lait contaminé en PCB180 était corrélé à un poids de naissance plus faible, tandis que le périmètre crânien était associé négativement avec du HCB et positivement avec du mBP.
  • Enfin, les quantités de DDE étaient plus élevées chez les mères plus âgées et les femmes nées en Afrique.

L’étude révèle que l’exposition in utero et à travers le lait maternel est ubiquitaire dans cette zone. D’après les résultats, les liens entre présence de HCB, mBP et PCB 180 dans le lait et croissance de l’enfant sont faibles. L’étude ayant été menée dans une zone ne comportant pas de sites industriels majeurs, elle est un bon départ pour des mesures de biosurveillance à venir.

source : http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6V74-50K53KN-3&_user=10&_coverDate=09%2F30%2F2010&_rdoc=1&_fmt=high&_orig=search&_origin=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=e58ea5567949e691fa93d8e2fa21c81b&searchtype=a

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014