Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
04.01.2010
Des retardateurs de flammes contenus dans la nourriture transmis par des grenouilles à leur progéniture

C’est la conclusion d’une étude menée dans le Sud de la Chine : pour la première fois, on a pu montrer que des grenouilles pouvaient assimiler des retardateurs de flamme bromés issus de leur nourriture, qui se concentrent ensuite dans leurs tissus et leurs organes, et finalement les transmettre – en quantités plus élevées – à leurs œufs : preuves que la génération suivante est ainsi exposée et risque d’être affectée.

Les concentrations de PBDE étaient plus importantes chez les grenouilles que dans leur nourriture. Les résultats indiquent que ces substances peuvent être biomagnifiées – leur concentration augmente au fur et à mesure que l’on monte dans la chaîne alimentaire, comme c’est le cas de l’insecticide DDT.

Explications

Où ? L’étude a été menée en Chine sur des batraciens et des insectes vivant près d’une centrale de recyclage de matériel électronique.
Quoi ? Il s’agissait de mesurer 18 types d’indicateurs de PBDE (retardateurs de flammes bromés) dans des insectes et dans le foie, le muscle et le tissu des œufs d’une espèce de grenouilles.
Les conclusions ? Les chercheurs ont mis en évidence des quantités plus élevées de PBDE dans les œufs que dans les muscles et le foie des amphibiens. Certains types de PBDE étaient plus facilement absorbés par les grenouilles que ceux des autres animaux aquatiques, et accumulés 1 à 25 fois plus que par d’autres animaux d’eau douce, mais moins vite que les mammifères et les oiseaux.

Rappel : les PBDE
Utilisation Les PBDE sont utilisés dans les produits de consommation pour retarder la propagation des flammes. Il est courant d’y être exposés, via les équipements électroniques, les vêtements et d’autres produits de consommation courante.
Des études animales ont montré qu’ils peuvent interférer avec des hormones thyroïdales : ce sont des perturbateurs endocriniens. Liposolubles, leurs concentrations chez les animaux augmentent avec le temps. Certains ont été interdits dans certains produits.

On voit bien ici l’importance des expositions auxquelles est sujette la mère - et ses effets potentiels sur les génération suivantes.

Source : http://www.environmentalhealthnews.org/ehs/newscience/pbdes-pass-from-food-to-frog-to-eggs/

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014