Dans mon jardin ... le "glypho" un "phyto" star des grandes surfaces et des espaces verts privés
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Dans mon jardin ... le "glypho" un "phyto" star des grandes surfaces et des espaces verts privés
14.05.2014
Dans mon jardin ... le "glypho" un "phyto" star des grandes surfaces et des espaces verts privés

Ce matin c’était jour d’entretien d’espaces verts dans le jardin de la copropriété. Un beau petit jardin que nous avons soin d’entretenir. Je jette un regard dans le jardin, et je manque tomber de ma chaise ! Sur son dos un petit bidon estampillé "glypho" - le petit nom du glyphosate, un herbicide total qui est la molécule active du célèbre désherbant Roundup - l’un des employés pulvérise tranquillement les allées du jardin et s’applique à faire également le tour des bandes enherbées de l’immeuble. C’est ma deuxième rencontre avec le "glypho" en 3 jours, déjà croisé aux détours d’une grande surface. Alors "glypho" un jour, "glypho" toujours ?

Conversation de jardin
"Bonjour, vous utilisez du désherbant ?"
"Oui"
"Mais on avait demandé à ce que l’entreprise n’en utilise plus."
"Oui, mais comment je fais sinon ?"
"Il doit y avoir d’autres techniques qui n’obligent pas à utiliser de désherbant [j’avais surtout envie de crier : vous désherbez à la main, à l’ancienne !]. C’est aussi dangereux pour vous ces produits [il ne porte que des lunettes de soleil et pas de gants]".
"On a été formé au chalumeau mais ça ne marche pas !"
"Essayez quand même de vous renseigner, car nous ne voulons pas de désherbant, il y a des enfants, des animaux dans le jardin..."

Le "glypho", un habitué des espaces verts privés...
Encore 9 ans et une telle conversation entre un habitant d’un immeuble et le professionnel en charge de l’entretien des espaces verts ne devrait plus avoir lieu ! L’utilisation des pesticides sera à partir du 1er janvier 2020 - interdite pour l’Etat, les régions, les départements, les communes... enfin, pour les acteurs publics, dans les espaces verts, forêts et promenades. C’est le résultat de la proposition loi du sénateur Joël Labbé qui a été largement soutenue, même si elle a également suscité des oppositions. Les particuliers devront attendre le 1er janvier 2022, date à laquelle la mise sur le marché, la délivrance, l’utilisation et la détention des produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites. Les produits de bio-contrôle, ceux dits à faible risque au sens de la réglementation européenne et les produits dont l’usage est autorisé en agriculture biologique resteront autorisés.
En attendant 2022, des quantités importantes de désherbants ou autres pesticides sont utilisées dans les espaces verts, privés notamment.

...et des rayons des grandes surfaces
Autre jour, autre lieu, mais toujours du "glypho", cette fois-ci au rayon pesticides/insecticides/désherbants. Je mène une petite enquête dans les rayons et remarque que plusieurs paquets en carton semblent un peu ouverts, mais ce n’est pas tout : une bouteille en plastique contenant justement du "glypho" dégouline (voir image ci-contre). Evidemment, je préviens le vendeur présent au rayon d’à côté :
"Bonjour, je viens vous signaler que des produits du rayon pesticides sont ouverts et il y en a un qui déborde, si on veut le prendre on s’en met sur les mains." [ le vendeur me suit dans le rayon pour vérifier]
"Ah oui, c’est les gens qui ouvrent les produits pour voir ce qu’il y a dedans." [je reste clouée sur place]
"Vous plaisantez ? Vous allez quand même retirer ces produits des rayons"
"Non."
"Mais ce ne sont pas des bouteilles de lait, de la nourriture, ce sont des produits dangereux qui doivent souvent être utilisés avec des gants, ils sont étiquetés avec des symboles de danger, normalement on ne doit pas être contaminé à leur contact dans un magasin !"
[Là-dessus il retourne tranquillement dans son rayon].
Peut-être cette situation n’est-elle pas représentative de la réalité dans l’ensemble des points de vente ? Les vendeurs/vendeuses sont peut-être en général mieux informés ? En tout cas, le besoin d’information et de formation des professionnels est bien visible dans le cas présent.

Pour les pesticides, il existe un système appelé "certiphyto" : voir la vidéo en ligne ici.. Quant à "l’utilisation des pesticides compatible avec le développement durable", elle ressemble pour l’instant à un vœu pieux tant les 2 termes pesticides et développement durable sont antinomiques par nature !

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014