Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
01.04.2011
Crèches et phtalates : il faut faire le ménage! - l'enquête de l'ONG allemande BUND

L’ONG allemande BUND - Les Amis de la Terre Allemagne a récemment publié les résultats de son enquête sur des échantillons de poussières prélevés dans des "Kindergarten" - les crèches allemandes. D’après cette enquête, les taux de phtalates dans les crèches sont élevés ;

Les résultats de l’étude

  • Les échantillons de poussières ont été prélevés dans 60 établissements. En moyenne, les échantillons contenaient trois fois plus de plastifiants (phtalates) que dans les logements des particuliers.
  • Les phtalates DINP et DEHP en particulier ont été retrouvés à des niveaux élevés. Le DEHP est sur la liste des substances soumises à autorisation du règlement REACH, il sera interdit d’ici 2015 (il fait partie des 6 premières substances inscrites en tant que toxique pour la reproduction). Le DEHP est (déjà) interdit dans tous les jouets pour enfants, et le DINP seulement dans ceux destinés à être mis à la bouche. On les retrouve encore dans le PVC, les papiers peints en vinyle, les matelas de sport, certains plastiques et les revêtements en cuir synthétique.
  • Les phtalates en question sont mis en cause dans les malformations des organes sexuels, la puberté précoce et les troubles de la fertilité.

BUND a procédé d’une manière qui rappelle celle de l’enquête Test your Nest menée par WECF auprès de jeunes parents dans des chambres d’enfant récemment rénovées et présentée lors de la Conférence ministérielle de Parme en mars 2010, et proposé gratuitement des tests à des crèches réparties dans tout le pays.
Comme le note le Professeur Ibrahim Chahoud, Toxikologe an der Berliner Universitätsklinik Charité : "La contamination élevée des crèches en plastifiants est inacceptable. Le jeune enfant est en pleine période de développement et est particulièrement sensible aux substances agissant comme des perturbateurs hormonaux (encore appelés endocriniens). Nous devons donc au plus vite minimiser la contamination des lieux fréquentés par les enfants par ces substances".

Sarah Haüser du BUND, note que "les sources de contamination par les plastifiants sont les éléments en PVC souple, tels que les matelas de sport, les tapis en vinyle, les tableaux en plastique et les revêtements en cuir synthétique". BUND exige une meilleure protection des enfants au sein de leur environnement quotidien, et l’interdiction de ces phtalates dans les produits de l’environnement immédiat de l’enfant.

WECF qui travaille en détail sur le thème des jouets et la problématique des phtalates, mais aussi d’autres substances d’effet équivalent, rejoint parfaitement les conclusions de BUND.

source :
BUND, Communiqué de presse (allemand) et détails de l’étude (allemand)
Ajouts d’informations et commentaires par WECF.

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014