Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
20.03.2012
Communiqué de presse, 20 mars 2012: Obésité et diabète: des substances chimiques sur le banc des accuses

Obésité et diabète : des substances chimiques sur le banc des accusés

Annemasse| le 20 mars 2012 | WECF Communiqué de Presse
Perturbateurs endocriniens, Obésité, Diabète, Santé

Et si certaines substances chimiques jouaient un rôle dans l’augmentation des cas de diabète et d’obésité ? Outre les facteurs de risque liés au mode de vie (alimentation déséquilibrée, manque d’exercice physique), deux rapports récents, de l’ONG CHEM Trust et du Réseau Environnement Santé (RES), soulignent le rôle que peuvent jouer des substances chimiques auxquelles nous sommes quotidiennement exposé-e-s dans l’augmentation des cas de diabète et d’obésité dans la population. Au Royaume-Uni, le nombre de cas de diabète a doublé au cours des 15 dernières années. Les plus jeunes ne sont pas épargnés puisque le surpoids ou l’obésité concernent 1 enfant sur 4 en Europe.

Deux rapports mettent en cause les substances chimiques dans le diabète et l’obésité
L’ONG britannique CHEM Trust publie aujourd’hui son rapport « Panorama scientifique des liens entre exposition chimique et risques d’obésité et de diabète » (1) réalisé par les Professeurs Miquel Porta et Duk-Hee Lee. Le 14 mars, le RES publiait également un rapport intitulé « Evaluation du lien entre environnement chimique, obésité et diabète ». Leurs conclusions sont similaires : les preuves scientifiques établissant un lien entre substances chimiques et obésité et/ou diabète ont augmenté de manière significative, en particulier au cours des six dernières années. Un manque d’activité physique et un régime alimentaire trop riche ne sont pas les seules explications (2).

Une politique de réduction des expositions aux substances chimiques devenue urgente
Des substances comme le DDT, les PCB, ou d’autres substances présentes dans des produits de consommation courante comme le Bisphénol A ou les retardateurs de flammes bromés sont mises en cause.
Comme l’explique le Professeur Porta : « Notre rapport fournit des arguments solides en faveur d’une réduction de l’exposition aux perturbateurs endocriniens, en particulier chez les femmes prévoyant une grossesse, puisque c’est le fœtus en période de développement in utero qui est le plus à risque ».
Reste maintenant à mettre en œuvre des politiques de prévention efficaces que les coûts sanitaires et économiques du diabète et de l’obésité le justifient dès à présent. Une meilleure information de la population et la substitution des produits chimiques mis en cause doivent faire partie des mesures à prendre d’urgence. Le Parlement européen rappelait d’ailleurs dans une résolution adoptée le 14 mars sur l’épidémie de diabète l’importance d’intégrer « la prévention dans les politiques environnementales, alimentaires et de consommation ».

Liens utiles :
(1) Rapport de CHEM Trust disponible sur www.chemtrust.org.uk et www.env-health.org
(2) Dépliant de CHEM Trust et HEAL « Les substances chimiques : le chaînon manquant dans l’épidémie d’obésité et de diabète » et résumé du rapport de CHEM Trust disponibles en français sur www.projetnesting.fr, http://reseau-environnement-sante.fr/ et www.iew.be
(3) 10% du budget de l’Union européenne serait consacré au diabète, tandis que le nombre de diabétiques en Europe pourrait atteindre 37 millions en 2025.

Contact Presse :
Elisabeth Ruffinengo
elisabeth.ruffinengo@wecf.eu
Tél : 04 50 83 48 10/ 06 74 77 77 00

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014