Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Communiqué - 5 mars 2018 - Moquettes : une détox s'impose ! Un rapport révèle la présence de substances toxiques pour la santé et l'environnement dans les moquettes vendues dans l'UE, incompatible avec l'économie circulaire
05.03.2018
Communiqué - 5 mars 2018 - Moquettes: une détox s'impose! Un rapport révèle la présence de substances toxiques pour la santé et l’environnement dans les moquettes vendues dans l’UE, incompatible avec l’économie circulaire

5 Mars 2018, Bruxelles . Des substances toxiques mises en cause dans une série de maladies sont présentes dans les moquettes vendues dans l’Union européenne (UE) : c’est ce que révèlent la European Public Health Alliance (EPHA) et la Health and Environment Alliance (HEAL) sur la base d’une nouvelle étude menée par Anthesis.

L’étude identifie plus de 59 substances dangereuses dans les moquettes, dont des perturbateurs endocriniens, des cancérogènes et autres composés mis en cause dans des maladies graves telles que des cancers, troubles de l’apprentissage ou de la fertilité. L’exposition à ces toxiques par inhalation, ingestion ou contact cutané peut s’avérer extrêmement dangereuse pour les femmes enceintes, les bébés et les jeunes enfants, particulièrement vulnérables aux expositions à des substances chimiques. Les professionnels de l’industrie des moquettes sont également en première ligne du fait de mesures de sécurité inadaptées. Beaucoup de ces substances toxiques persistent également dans l’environnement et peuvent impacter les écosystèmes. Dans certains cas, les effets sanitaires et environnementaux n’apparaissent que des décennies plus tard.

En outre, les substances toxiques présentes dans les moquettes sont des obstacles au recyclage, nuisent à la qualité du matériau recyclé final et au rapport coût-efficacité de l’opération de recyclage. Des règlementations moins exigeantes pour les matériaux recyclés peuvent conduire à la présence dans ce type de matériaux de substances chimiques pourtant interdites aujourd’hui, et donc impacter la santé. Par ailleurs au moins 37 substances toxiques ne font pas l’objet de restriction d’usage ou d’interdiction dans les moquettes. Les effets sur la santé et l’environnement d’un grand nombre d’entre elles n’ont d’ailleurs pas été évalués. 10 substances sont actuellement identifiées par l’UE comme substances extrêmement préoccupantes (SVHC) selon le règlement REACH, dont 4 seulement sont visées par une interdiction de mise sur le marché.

Le rapport émet une série de recommandations claires à l’encontre de l’UE, des Etats membres et des fabricants du secteur, avec pour objectif une approche basée sur la primauté de la santé dans l’économie circulaire. Les recommandations portent sur la protection de l’environnement et de la santé des citoyens européens par l’élimination des substances toxiques, le renforcement des règles applicables aux nouveaux produits, une règlementation plus rapide et plus exigeante des substances chimiques, une responsabilité élargie du producteur et des mesures d’éco-conception pour des moquettes sans toxiques.

« Cette étude montre clairement des lacunes dans le travail de la Commission européenne, qui n’a pas pris en compte les impacts sanitaires lors de l’élaboration de l’Initiative pour une Economie Circulaire », commente Nina Renshaw de la European Public Health Alliance (EPHA). « Elle peut remédier à cette situation en allouant les ressources nécessaires à l’évaluation des risques pour la santé, et en consultant des experts indépendants avant de formuler des propositions. Elle s’assurera ainsi que la santé des consommateurs est bien prise en considération, et qu’ils ne perdent pas confiance dans les produits recyclés. »

« Des matériaux sans danger pour la santé sont un élément clé pour des environnements intérieurs plus sains – fabriquer des moquettes sans substances toxiques serait un pas important pour la santé publique et pour une transition vers une économie circulaire non toxique en Europe », explique Genon K. Jensen de la Health and Environment Alliance (HEAL). « Les recommandations faites à la Commission européenne d’accélérer la mise en œuvre de la réglementation existante comme le règlement REACH – en liaison avec les Etats membres – et de respecter son engagement de publier une Stratégie pour un Environnement non-toxique en 2018 sont justifiées. La Commission doit saisir l’opportunité de prévenir de nombreuses maladies chroniques en réduisant l’exposition aux substances toxiques des populations, en particulier des plus fragiles que sont les bébés, les enfants et les travailleurs exposés. »

« Nous nous associons aux demandes de HEAL et EPHA : les moquettes, présentes dans de nombreux environnements intérieurs, ne devraient pas exposer des populations, a fortiori des bébés et jeunes enfants qui passent beaucoup de temps sur le sol, à des substances toxiques. La réglementation doit être renforcée, afin d’améliorer à long terme la qualité de l’air intérieur et réduire les expositions néfastes pour la santé.  », déclare Véronique Moreira, présidente de WECF France.

###

NOTES A L’ATTENTION DE L’EDITEUR
Cette synthèse sera également publiée aux Pays-Bas et en Belgique par Recycling Netwerk, et en Allemagne par Deutsche Umwelthilfe et en France par TBD.
Elle est basée sur un rapport publié en mars 2018 par Anthesis, intitulé “Toxics in Carpet in the European Union”.

Lire la synthèse « Des moquettes sans toxiques – Vers des moquettes sûres et recyclables dans une économie véritablement circulaire »
Lire la version anglaise du briefing “Detoxing Carpet - Pathways Towards Safe And Recyclable Carpet In A Truly Circular Economy”
Lire l’étude d’Anthesis

CONTACTS

WECF France
Elisabeth Ruffinengo
Responsable plaidoyer
elisabeth.ruffinengo@wecf.eu
Tel 06 74 77 77 00

EPHA
Nikolai Pushkarev
Policy Coordinator
nikolai@epha.org
Tel +32 2 233 38 84

HEAL
Natacha Cingotti
Senior Policy Officer, Health and Chemicals
natacha@env-health.org
Tel +32 234 36 45

ZeroWaste France
Laura Chatel
Responsable du plaidoyer
laurachatel@zerowastefrance.org
Tel 06 29 85 75 95

EPHA – EUROPEAN PUBLIC HEALTH ALLIANCE. La European Public Health Alliance (EPHA) est un « agent de changement ». Il s’agit de la plus grande alliance européenne d’ONG agissant pour une meilleure santé. EPHA est une organisation dynamique menée par ses membres regroupant des ONG de santé publique, des groupes de patients, professionnels de santé et de malades qui travaillent ensemble pour améliorer la santé et faire entendre la voix de la santé publique en Europe. Depuis sa création en 1993, EPHA a construit un Réseau de plus de 90 membres qui agissent pour une meilleure santé pour tous. www.epha.org

HEAL - HEALTH AND ENVIRONMENT ALLIANCE. La Health and Environment Alliance (HEAL) est une organisation à but non lucrative agissant sur les impacts de l’environnement sur la santé dans l’UE.
Avec plus de 70 organisations membres, HEAL fait valoir dans les processus de décision une expertise indépendante et des données issues du monde de la santé. Le réseau regroupe professionnels de santé, mutuelles de santé à but non lucratif, médecins, infirmières, groupes de malades du cancer ou souffrant d’asthme, citoyens, ONG féminines, jeunes, ONG environnementales, scientifiques et instituts de recherche en santé publique. Parmi ses membres, on compte des acteurs nationaux, européens et internationaux. www.env-health.org. Page Facebook et twitter @HealthandEnv.

WECF France – WOMEN ENGAGE FOR A COMMON FUTURE France. WECF France est l’antenne française de WECF, réseau international de plus de 150 organisations féminines et environnementales qui met en œuvre des projets à l’échelle locale et plaide au niveau mondial afin de construire avec les femmes un monde sain, durable et équitable. WECF France a été créée en 2008 et agit notamment pour promouvoir un environnement sain et sans substances toxiques. WECF France mobilise les pouvoirs publics, forme des citoyens et professionnels de la santé et la petite enfance, sensibilise le grand public, coordonne et soutient la mise en œuvre de projets collectifs et facilite la réflexion des entreprises et des institutions. Elle est notamment à l’origine du projet Nesting : créer un environnement sain pour votre enfant (http://www.projetnesting.fr/2707). www.wecf.eu/francais . Page Facebook et twitter @WECF_FR

ZERO WASTE France. Zero Waste France est une association de protection de l’environnement fondée il y a 20 ans qui milite pour la réduction et une gestion plus durable des déchets. L’association agit à 3 niveaux. En tant que lanceur d’alerte, Zero Waste France fait connaître les enjeux et les problèmes liés à la gestion des déchets. Sur le plan politique Zero Waste France intervient directement auprès des décideurs français et européens pour faire avancer les lois dans le bon sens. Sur le terrain, Zero Waste France aide les collectivités, les entrepreneurs, les associations locales et les citoyens dans leurs projets zéro déchet, zéro gaspillage. https://www.zerowastefrance.org/fr

HEAL remercie la Fondation Changing Markets et l’Union européenne (UE) pour le soutien qu’elles ont apporté à la parution de cette publication. La responsabilité du contenu est celle des auteurs et les vues exprimées dans la présente publication ne reflètent pas nécessairement celles des institutions de l’UE et des financeurs.

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014