Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Bonjour, nous comptons mon épouse et moi commander une chambre a coucher pour notre fils de 3 ans

Le fabriquant utilise dans son industrie du bois compressé qui résiste a l’humidité et a l’eau. Cela m’inquiète car je soupçonne que ce bois utilise contient des produits chimiques nocifs pour les enfants. L’alternatif sera alors qu’on commande un bois compresse mais de type non résistant a l’humidité et a l’eau. Mais est ce que c’est une bonne solution ? est ce que le premier bois propose est dangereux ? merci pour l’aide !

Réponse

Effectivement, votre question soulève la problématique du traitement du bois, à base par exemple de produits biocides ou autres qui sont nocifs pour la santé et l’environnement.

Quelques recherches permettent d’en savoir plus :

Tout d’abord c’est surtout en extérieur que les traitements hydrophobes ou contre l’humidité sont utilisés : outre des substances novices, on utilise aujourd’hui des nanotechnologies, dont les effets sur la santé ne sont pour l’instant pas clairement identifiés – des indications sur leur toxicité sont pourtant déjà disponibles. (voir par exemple : http://www.ageka.fr/protection_bois... une technologie basée sur les nanoparticules – elles confèrent aux matériaux de nouvelles propriétés par exemple).

Le traitement hydrophobe n’est en général pas nécessaire pour une chambre à coucher il me semble. Le bois compressé/contreplaqué contient aussi des substances telles que le formaldéhyde par exemple qui peuvent être cancérigènes. Nous savons que le coût du mobilier en bois brut est en général élevé, d’autant plus qu’il faut le renouveler pour un enfant. Si vous pouvez faire ce choix, c’est le meilleur – récupérer du mobilier déjà ancien qui a déjà « dégazé » ses substances est aussi une solution possible (si c’est sur des brocantes ou dans des lieux de dépôt-vente, assurez-vous que le bois n’a pas été traité avant).

Si vous choisissez du mobilier en bois compressé, au moins aérez-le à l’extérieur pendant plusieurs jours (sur un balcon par exemple ) ou laissez-le inutilisé quelques jours dans une pièce que vous aérerez abondamment pour laisser dégazer certains des COV présents et prenez du mobilier non peint (vous pourrez dans ce cas y appliquer une peinture écologique de marques Auro ou Biofa par exemple. Vous aurez des indications sur la teneur en COV de la peinture sur les pots.

La meilleure chose à faire est de vous adresser au fabricant pour savoir si le produit contient des substances dangereuses – celles notamment listées dans la liste candidate de REACH pour laquelle il doit vous répondre sous 45 jours. Les fabricants sont souvent enclins à répondre (un modèle de lettre est à votre disposition en ligne sur http://wecf.eu/download/2009/2009_y... ) explications sur http://wecf.eu/english/articles/200... .

J’espère que ces quelques points vous seront utiles.

Cordialement,

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014