Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
24.07.2017
Baisse de QI dans les pays occidentaux

Selon plusieurs études récentes, le QI parmi les populations des pays occidentaux est en baisse. Ainsi, les Français auraient perdu en moyenne 3,8 points de QI entre 1999 et 2009, soit seulement une décennie. Plusieurs facteurs pourraient expliquer ce phénomène.

C’est dans la revue Intelligence que plusieurs études parues entre 2013 et aujourd’hui font état de cette situation. Outre la France, les autres pays occidentaux sont concernés, y compris la Grande-Bretagne. Depuis l’Angleterre victorienne (XIXème siècle), la baisse de QI chez nos voisins Outre-Manche s’élèverait à 14 points en moyenne. Au cours du XXème siècle, on avait constaté au contraire une augmentation généralisée des QI moyens sous l’effet des progrès des conditions sanitaires et sociales.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer cette tendance :

  • Selon une analyse publiée en janvier 2017 et menée par le centre decODE (Reykjavik, Islande) spécialisé sur la compréhension du génome humain, les individus qui ont des variations génomiques associées à des niveaux plus élevés d’éducation ont moins d’enfants que la moyenne. Malgré cela, les niveaux d’éducation ne cessent d’augmenter depuis des décennies. Mais globalement, le nombre de personnes ayant des capacités cognitives plus élevées (PolyEDU) semble ne pas se multiplier, contrairement à un accroissement du nombre d’individus aux capacités plus limitées.
  • Barbara Demeneix, professeur au Museum national d’histoire naturelle et spécialiste des impacts des perturbateurs endocriniens sur la thyroïde, les estime en partie responsables du problème, car ils empêchent l’action bénéfique de l’iode. L’iode permet à la glande thyroïdienne de produire l’hormone du même nom, laquelle joue un rôle crucial dans le développement du cerveau. Comme l’explique Barbara Demeneix : "Un grand nombre des molécules inventées par la chimie pour les besoins de l’industrie, parce qu’elles contiennent d’autres halogènes que l’iode, sont susceptibles d’interférer avec le système thyroïdien et de l’empêcher d’orchestrer harmonieusement le développement du cerveau".

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014