Apple annnonce l'arrêt de l'usage de benzène et n-hexane dans ses usines de fin d'assemblage en Chine
Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
Apple annnonce l'arrêt de l'usage de benzène et n-hexane dans ses usines de fin d'assemblage en Chine
23.09.2014
Apple annnonce l'arrêt de l'usage de benzène et n-hexane dans ses usines de fin d'assemblage en Chine

Il arrive parfois d’entendre de la bouche de représentants de certaines entreprises que "aujourd’hui, nous n’utilisons que des produits sûrs, l’utilisation de substances et de produits toxiques connus est de l’histoire ancienne"... Il n’en est rien, en particulier au niveau des expositions professionnelles, et d’autant plus dans des pays où la réglementation en matière de protection d’exposition des travailleurs oscille entre inexistante, lacunaire ou non appliquée. Alors qu’un grand nombre de produits électroniques que nous utilisons quotidiennement sont notamment fabriqués en Chine, l’exposition des travailleurs qui fabriquent ces produits à des composés toxiques est bien réelle. Il est pourtant possible de substituer certains composés, et quand bien même, aucun argument ne saurait justifier des expositions professionnelles à des substances toxiques connues ou suspectées. Exemple ici avec une grande marque qui fait un petit pas en avant en annonçant l’arrêt prochain de l’utilisation de 2 composés toxiques dans certaines de ses usines en Chine : il faut maintenant élargir le champ de cette mesure.

Une première annonce 5 mois après des pressions d’organisations syndicales et environnementales...
Des organisations syndicales et environnementales ontlancé il y a 5 mois un appel à la firme Apple lui demandant d’arrêter d’utiliser des composés extrêmement toxiques comme le benzène et le n-hexane dans ses usines en Chine. Un premier pas vient d’être franchi puisque la firme a annoncé il y a peu l’arrêt de l’utilisation de benzène et de n-hexane dans 22 de ses usines- celles de fin d’assemblage, employant 500 000 personnes. Le benzène, l’un des cancérogènes les plus connus et ce depuis longtemps, peut causer des leucémies et d’autres maladies du sang. Le n-hexane est un neurotoxique puissant qui peut causer des dommages au système nerveux et entraîner une paralysie. Les travailleurs d’usines d’équipements électroniques utilisent ces composés pour nettoyer les écrans tactiles. Selon des membres de China Labour Watch, les ouvriers qui font ce travail ont très peu voire pas d’équipement de protection et ne sont pas au courant des mesures de sécurité.

... mais des progrès à faire pour couvrir l’ensemble de la chaine de production de la marque en Chine
Les membres de China Labour Watch insistent maintenant pour que la firme indemnise les victimes exposées. Les empoisonnements liés à des substances chimiques ne sont pas rares dans le secteur de l’industrie des Smartphones, comme par exemple des cancers professionnels au sein d’une autre entreprise du secteur, Samsung. Selon un autre groupe de défense des travailleurs, SACOM : "Nous regrettons cet engagement trop tardif, et il reste un très long chemin jusqu’à un environnement sain et sécurisé pour tous les travailleurs de toutes les usines de la chaine de production de la firme : l’interdiction est seulement effective pour les usines de fin d’assemblage à ce jour." SACOM demande également à la firme de diffuser une liste positive de substances utilisées : une demande qui est régulièrement faite par des organisations de défense des travailleurs, de l’environnement et de la santé à des secteurs tels que le textile par exemple, dans lesquels de nombreuses substances chimiques sont utilisées.

"Anciens" et "nouveaux" poisons : même combat contre l’exposition des travailleurs aux toxiques
Il y a deux jours seulement, ARTE diffusait "Le petit guide de l’empoisonneur" qui retrace la naissance de la médecine légale aux Etats-Unis. Parmi les exemples choisis, mettant en lumière le travail de recherche des causes de décès, on notera le radium, utilisé sans aucune précaution par de jeunes femmes, ouvrières dans des usines de fabrication de montres fluorescentes pendant la première guerre mondiale : ignorant totalement la dangerosité de ce produit, elles n’avaient aucune protection et mettaient le pinceau à la bouche pour être plus précises, et peignaient leurs ongles ou leurs yeux pour s’amuser. Un grand nombre sont décédées des suites des pathologies incurables, gravement handicapantes et très douloureuse liées à l’exposition au radium. Si les "poisons" ont changé depuis, des travailleurs continuent aujourd’hui en 2014 à faire les frais de l’usage de substances dangereuses pour la santé.

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014