Nesting, Protégez votre enfant en créant un intérieur sain Un programme WECF Nesting
22.05.2013
Alimentation: de l'arsenic et du plomb dans certains produits à base de riz

Une équipe de chercheurs d’une Université américaine annonçait début avril les résultats d’une analyse sur du riz provenant d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Sud. Ce riz représente 7% du riz consommé aux Etats-Unis : les chercheurs y ont détecté un taux inacceptable de plomb. Ces données encouragent non pas à diminuer sa consommation de riz, mais à une vigilance et une surveillance accrue de la qualité de cet aliment et à des conseils de consommation adaptés (comme ceux des poissons en haut de chaîne alimentaire, plus contaminés en substances persistantes).

Des taux bien plus élevés que les niveaux recommandés par la FDA
Les niveaux relevés vont de 6 à 12 milligrammes par kilo de riz. Ramenés à la consommation moyenne de riz aux Etats-Unis, les niveaux estimés d’exposition au plomb seraient 30 à 60 fois plus élevés que la dose totale tolérable provisoire (PPTI) recommandée par la FDA (Autorité de Sécurité Alimentaire américaine) pour les enfants et 20 à 40 fois plus élevés que les niveaux d’exposition établis pour l’adulte. Selon les règles établies par la FDA, il faut des niveaux 10 fois plus élevés que la PPTI pour causer des effets néfastes sur la santé.

Enfants et jeunes enfants asiatiques : plus exposés
La consommation de riz étant singulièrement plus élevée chez les populations asiatiques, les chercheurs ont estimé que les niveaux d’exposition des enfants issus de ces sous-groupes sont de 60 à 120 fois plus élevés que la PTTI. Les enfants de moins de 6 ans étant particulièrement vulnérables aux expositions au plomb, cette donnée est problématique. Le riz produit à Taiwan et en Chine est celui qui contenait le plus de plomb, mais l’Italie, l’Inde, la Thaïlande, le Bhoutan et la République tchèque étaient également au-dessus de la PTTI.

Origine des contaminations ?
Dans un marché globalisé, il est intéressant de s’intéresser à l’origine des contaminations, qui peuvent concerner bien d’autres consommateurs que les seuls consommateurs vivant aux USA. Pour le Professeur Tongesayi, co-auteur de l’étude, ce sont les sols et les eaux d’irrigation contaminées qui sont à incriminer. Ces données coïncident avec une mise en garde des autorités danoises sur la consommation de lait, boissons et céréales à base de riz, pouvant contenir de l’arsenic.

sources :
Worisome Levelos of Lead Found in Imported Rice, Alexandra Sifferlin, Time, April 11th 2013
Denmark warns against rice for children, Medical Press, May 15th 2013

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

02. Public professionnel Vous êtes un/e professionnel/le de santé ou de la petite enfance, gagnez du temps avec un concentré d’informations ! >>
04. Forum animateur Nesting Le forum animateur Nesting est l’outil dédié au animateurs et animatrices Nesting ! >>
03. Aller plus loin avec MA maison MA santé MA maison MA santé, c’est un programme d’ateliers-rencontres proposés par WECF France. On y parle des polluants de la maison et de leurs impacts sur la santé, pour (...) >>
Plan du site
 
 
 
 
Mentions légales & Crédits | Contacts | Flux RSS | Copyright 2009-2014